mardi 22 septembre 2009

« Il n'y a pas de règle. »

  J'ai parfois une approche de l'image que certains pourraient qualifier de classique (?), ou d'expressionniste (?!), c'est selon. Tout cela fluctue. Durant une longue période, je refusais de reproduire la chair autrement que par du gris, du bleu, du rose, je m'entravais bêtement parce que je « savais faire ». Pire encore, je m'inventais des règles.
Comme je n'ai pas « fait » d'école d'arts, c'est mon ami Dimitri Avramoglou qui n'a cessé de me répéter qu' « il n'y a pas de règle .» (Peut-être avait-il lu George Bernard Shaw ?) Pour ceux qu'ils le connaissent, il faut avouer que c'est une remarque qui peut surprendre, mais que bien pesée on peut l'appliquer à tous les domaines de productions artistiques. Le tout n'est ensuite qu'une histoire d'accoutumance : Beethoven était un peu la musique tonale (pouah !) de son époque. Combien d'enfants de la « Neu Deutsche Welle » n'ont pas encore en tête « 99 luftballons » ? Faîte du raffinement musical. (J'adore aussi, c'est l'accoutumance ).
Demandez à 125 individus français de citer deux génies du 20e siècles. Ressortirons immanquablement Picasso et Einstein. De ces 125 individus, isolez le pourcentage de physiciens qui apprécie vraiment Picasso. Picasso et Einstein seraient des héros méconnus de la beauferies ou tout simplement des victimes de l'accoutumance, ou les deux ?
L'accoutumance au génial, au bien, est pratique, agréable, et ne soyons pas naïfs : nécessaire. A notre condition, notre organisation. Cependant, elle est philosophiquement inacceptable.
Je vous concède les règles de vie, la loi / les lois, je vous concède les conceptions du bien desquelles découlent les premières, ensuite « il n'y a pas de règle ».
Restent les méandres du bon, du vrai, du mauvais goût, du fourvoiement...


Pour les égarés : les choses sérieuses se passent ici. Bientôt à jour.
°

2 commentaires:

Oh Chérie chérie a dit…

:-s les chansons allemandes, quel plaisir...

Bertrand a dit…

Eine kleine piccolina, bambina si-sina signorina zu sein :-P

artworks © bertrand bonnafous