samedi 1 août 2009

Love rhapsodie à tous les ion-ion.

Ion-ion, mon bel Apollon,
Qu'il est bon de te voir le matin,
vers quinze heures,
lavé de tes vapeurs d'alcool et la panse détendue,
pas pour longtemps.
J'aime ton rire,
vers seize heures,
éthéré déjà, monter à mes fenêtres, et ta verte poésie taquiner tes servantes.
J'aime, j'aime ton regard incertain, le soir, divergeant parfois depuis ton AVC l'an dernier ; cette coquetterie qui te fait viril sur ta moto ou ta BMW.
Ion-ion, fais-moi ce cadeau, n'arrête pas le cigare, tiens bon ! C'est bientôt l'arrivée.

2 commentaires:

Malisto a dit…

Ca me rappelle quelqu'un...

Bertrand a dit…

Comment vivre sans nos Ion-Ions ?!

artworks © bertrand bonnafous